Notes

Ici je partage avec vous quelques découvertes que je fais dans mes lectures ou sur le web. 
Here I am sharing with you my discoveries through my readings, the radio or the web. 
------------------------------------------------------------------------------

Raconte-moi les arbres ! 



Ils savent communiquer, s’entraider, se défendre… ! Les arbres, refuges et confidents que l’on retrouve très largement dans l’art et la littérature, sont des êtres doués de sensibilité et d’intelligence...


https://www.franceculture.fr/emissions/de-cause-effets-le-magazine-de-lenvironnement/raconte-moi-les-arbres


Tell me the trees ! 

They know how to communicate, to help each other, to defend themselves ...! The trees, refuges and confidants that are very widely found in art and literature, are beings endowed with sensitivity and intelligence ...hot


--------------------------------------------------------------------------------------------------



La vallée de la mort en fleur !

“L’un des lieux les plus chauds et arides de la planète connaît actuellement une explosion de couleurs due à l’éclosion de plus de vingt espèces différentes de fleurs sauvages”, rapporte The New York Times

C'est un phénomène très rare qui est du à de fortes précipitations inhabituelles dans cette région. 
Toutes les graines des plantes étaient en dormance dans le sable de ce désert depuis des années - elles n'attendaient qu'un peu d'eau pour germer et donner ce magnifique spectacle : la vallée de la mort contenait en elle toute cette vie !  
Un désert sec et rude cachait quelque chose d'inattendu.
Cette idée me rappelle la phrase du petit prince:


"On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux."
Le Petit Prince - St Exupéry.

en vidéo : https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=LJbcWFTBn08

The Death Valley in bloom ! 

"One of the hottest and driest places on the planet is experiencing an explosion of color due to the outbreak of over twenty different species of wild flowers," reports The New York Times.
This is a very rare phenomenon which is due to unusual significant rainfall in this region.
All plants seeds were dormant in the sand of the desert for years - they only needed a little water to germinate and give this wonderful show: the valley of death contained in it all this life! 
A dry and rough desert could hide something unexpected. 
This idea reminds me of the sentence of the little prince :

"One sees clearly only with the heart. The essential is invisible to the eyes."

The Little Prince - St Exupéry.
 

video: https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=LJbcWFTBn08





Source article :  http://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-la-vallee-de-la-mort-est-en-fleurs?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1456409094


--------------------------------------------------------------------------------------------------

Un artiste espagnol capture le printemps


Ignacio Canales Aracil réalise des sculptures en végétaux séchés. Il contact les jardins remarquables  et utilise ensuite les plantes pour préparer ces compositions. Très inspirant, n'est-ce pas ?
Après m'être demandée comment il pouvait s'y prendre, j'ai trouvé une image (ci-dessous) qui montre sa technique. Il semble utiliser un objet sur lequel il dispose les végétaux. Je ne sais pas comment il procède pour le séchage en lui-même !

C'est fin et subtil, merci à lui. 
Vous pouvez en voir davantage sur son site personnel :
http://el-nogal.tumblr.com/

A Spanish artist captures spring

Ignacio Canales Aracil makes sculptures in dried plant. He contacts remarkable gardens and then uses plants to prepare these compositions. Very inspiring, isn't it? 
I wonder how he could do it, and I found a picture (below) shows his technique. It seems to use an object on which it has plants. I do not know how he proceeds for drying in itself!  
That's fine and subtle, thank you to him. You can see more pictures on his personal website :
http://el-nogal.tumblr.com/

 





--------------------------------------------------------------------------------------------------

Un autre regard sur les arbres

France culture : Terre à Terre
52 min avec Ernst Zürcher, professeur et chercheur à la Haute école spécialisée bernoise, spécialiste de chronobiologie.
Ernst sur un ton calme et avec précision parle de la vie des arbres.
Il raconte notamment le rôle de la lune sur les boules de gui (!) et des différences de la qualité du bois selon la période de la lune où il est coupé.
Les anciens savaient tout ça : aujourd'hui les scientifiques mesurent et valident leur connaissance de manière empirique.

cliquer sur ce lien pour écouter l'émission :
 http://www.franceculture.fr/emissions/terre-terre/un-autre-regard-sur-les-arbres 

Another perspective on trees

France Culture: A radio print edition Earth to Earth
52 min with Ernst Zürcher, a professor and researcher at the Berner Fachhochschule, and chronobiology specialist.
Ernst speaks on a quiet and precise tone about the life of the trees. He relates in particular the role of the moon on the mistletoe (!) And differences in wood quality according to the period of the moon where it is cut.
The ancients knew all this: today scientists measure and validate their knowledge empirically.
Click on this link to listen to the show (french)
http://www.franceculture.fr/emissions/terre-terre/un-autre-regard-sur-les-arbres



source image sur :
http://www.saguaroastro.org/SAC-Tracker/Astrophotos_Tracker/moon-trees.jpg

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Les étranges marguerites de Fukushima

Un habitant de la commune de Nasushiobara, non loin de la centrale de Fukushima, a publié des images de fleurs aux formes étranges.
plus de détails sur : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/0eb3ecbc-2614-11e5-9a9f-be4265bf5f16/Les_%C3%A9tranges_marguerites_de_Fukushima

The strange daisies Fukushima

An inhabitant of the town of Nasushiobara, near the Fukushima nuclear central,
published images of flowers with strange shapes.
More details on : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/0eb3ecbc-2614-11e5-9a9f-be4265bf5f16/Les_%C3%A9tranges_marguerites_de_Fukushima










--------------------------------------------------------------------------------------------------

Le météorologue m'inspire

 

 



Eléonora avait presque 4 ans lors de l'arrestation de son père par la police politique soviétique le 8 janvier 1934.
Le père et l'enfant ne se sont jamais revus.
Depuis le goulag où il fut conduit, Alexeï Féodossevitch s'emploie tout de même à l'éducation de sa fille.
Il lui dispense des leçons de choses dans une correspondance régulière : il lui fait parvenir des herbiers et des dessins grâce auxquels elle peut apprendre les plantes et les baies, les nombres et le calcul, les formes et la géométrie. 
Il écrivait aussi des histoires et des devinettes.

Meteorologist inspires me

Eleonora was almost 4 years old when her father was arrested by the Soviet political police January 8th, 1934.
The father and the kid were never seen again.
Despite his detention in the Gulag where he was taken, Alexei Féodossevitch works still in the education of his daughter.
He gives her lessons in a regular correspondence: he sent her seagrass and drawings by which she can learn the names of plants and berries, numbers and calculations, shapes and geometry.
He also wrote stories and riddles.


 Apprendre à reconnaitre et à nommer les plantes, saule blanc, trèfle rouge, trèfle blanc,
Learn how to recognize and name plants, willow, red clover, white clover,





Apprendre à compter avec les plantes,
Learn how to count with plants,





 
et reconnaitre les formes géométriques grâce aux formes variées des feuilles.
and recognize geometric shapes through various forms of leaves.





--------------------------------------------------------------------------------------------------

   

Il n'y a pas de souci !

No worries !



Aujourd'hui j'ai croisé des soucis sur mon chemin… Ils étaient vifs et éclatants.
J'ai toujours eu du mal à croire que leur nom était en rapport à nos soucis, nos tracas quotidiens.  Pourtant j'étais résignée à cette idée qui ne collait pourtant pas avec la vitalité de leur orange.
J'ai fais une rapide recherche pour en avoir le cœur net : j'ai découvert que le le sens du nom commun du Calendula est tout autre !
L'origine du nom français vient du bas latin solsequier, qui signifie "qui suit le soleil" car les inflorescences du souci s'ouvrent à l’ascension de l'astre du jour.
Ces vertus sont nombreuses et les deux principales sont de calmer et de cicatriser. 
Je suis donc réconciliée avec le souci et au fond cela m'aide aussi pour le reste du latin sollicitare ("tourmenter, préoccuper").

les mini-vases viennent de Marseille chez Joli Rouge - Brocantes
voir plus sur : https://www.facebook.com/lejolirougebrocantes


Here this is a story about a play on words between the common name of this plant bright orange and worries of life.
It is difficult to translate and keep it interesting ! Sorry guys…!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------






 
Enregistrer

2 commentaires:

  1. très intéressant, passionnant tout ça...
    merci beaucoup lily!!

    pensées fleuries
    isabelle colibri

    RépondreSupprimer